La nouvelle Réforme de l’Ouguiya est constituée de 3 éléments: I)  Le changement de sa base ; III) La démonétisation de la gamme actuelle, et ; III) La généralisation du polymère sur tous les billets de banque.

1- Changement de base:
Le changement de base d’une monnaie quelconque signifie la division de toutes ses unités sur un dénominateur commun.
Pour l’Ouguiya, le dénominateur commun choisi est 10 ; d’où la suppression d’un zéro. Ce qui facilite le calcul pour l’usager.

2- Démonétisation:
Démonétiser une monnaie ou une gamme de monnaie, c’est mettre fin à son cours légal en tant que moyen de paiement et son remplacement par une nouvelle monnaie ou une gamme de monnaie. On connait deux types de démonétisation: la démonétisation partielle et la démonétisation totale.

  • La démonétisation partielle: quand la mesure concerne seulement une partie de la monnaie.
  • La démonétisation totale: c’est le changement de tous les billets et pièces de monnaie en circulation ; elle est décidée généralement pour les grandes transformations que connaissent les monnaies.

La BCM a décidé une démonétisation totale de l’Ouguiya ; car, celle-ci est en train de connaitre de grandes transformations:

  • La monnaie divisionnaire de l’Ouguiya devient inoxydable.
  • Les billets de banque en Ouguiya seront tous imprimés sur le polymère.
  • La base de l’Ouguiya est changée en la divisant par 10.

3- Généralisation du  polymère:
Les billets en polymère sont plus sûrs, plus durables, et plus propres que les billets de banque en cotton. Ils fournissent une meilleure résistance à l­a contrefaçon.