Contexte financier du marché mauritanien

  • Croissance lente du paiement électronique: les données du Groupement interbancaire de Monétiques et des Transactions électroniques (GIMTEL), il y a une amélioration lente du paiement électronique, avec seulement près de 137.000 cartes bancaires livrées et 17.400 portefeuilles électroniques.
  • Usage excessif du cash:
  • Coût exorbitant de l’entretien de la monnaie: ce coût atteint 1,5 Milliards d’Ouguiya.
  • Circulation de plusieurs séries de billets de banque et de pièce de monnaie
  • Mauvaise qualité des substrats des billets de banque:
  • Valeur basse des pièces de monnaie :
  • Altération précoce des billets de grosses coupures :
  • Risques de blanchiment d’argent:
  • Risques de faux monnayage:
  • Enquêtes de la BCM: une étude de la BCM a révélé que 80% des personnes sondées souhaitent que les coupures de 100 et 200 Ouguiya se transforment en pièces de monnaie.